preload preload preload preload preload preload preload preload preload preload preload preload
CCIT de la Meuse

La voie de l'alternance ///

aide financière pour les jeunes apprentis

 

Le décret n° 2017-267 du 28 février 2017 institue une aide financière en faveur des jeunes apprentis.

A qui s'adresse cette aide ?

Cette aide s'adresse à tous les apprentis de moins de 21 ans à la date du début d'exécution du contrat.

Pour pouvoir en bénéficier, la date de début d'exécution de contrat doit se situer entre le 1er juin 2016 et le 31 mai 2017.

Quel est le montant de l'aide ?

D'un montant de 335,00 €, cette aide est versée une seul fois à l'apprenti par virement bancaire.

Elle est cumulable avec les autres aides perçues par le bénéficiaire, y compris les prestations sociales.
A savoir : il n'est pas tenu compte de cette aide pour la détermination des plafonds de ressources
 


en savoir plus sur...

 

Mise en oeuvre de l'apprentissage dans le secteur public non industriel et commercial...



Afin de répondre aux enjeux de l'insertion des jeunes dans le monde du travail, le Président de la République a, lors d'une conférence sociale des 7 et 8 juillet 2014 et des assises de l'apprentissage du 19 septembre 2014, demandé à l'ensemble de la fonction publique d'accueillir 4 000 apprentis en septembre 2015 et 10 000 en septembre 2016.

Pour répondre à cet objectif ambitieux, l'employeur public, du fait des missions de services publics qui lui sont confiées et par les valeurs qu'il incarne, se doit d'être exemplaire face à ces enjeux.

Non seulement ce dispositif offre des atouts indéniables pour les jeunes mais également pour les employeurs publics :

  • Atouts pour les jeunes :

Pour les jeunes de 16 à 25 ans, le contrat d'apprentissage constitue une opportunité de suivre une formation sanctionnée par un diplôme et d'acquérir des compétences professionnelles par l'exercice d'un métier, tout en percevant une rémunération.
 

  • Atouts pour les employeurs publics :
Pour les employeurs publics, former des apprentis permet à la fois de valoriser les compétences des professionnelles qui accueillent les jeunes et de mieux faire connaître la variété des métiers et des filières qu'ils proposent.



Les attentes en matière d'apprentissage dans la fonction publique :

  • améliorer l'image de l'apprentissage dans la fonction publique en mettant en avant la variété des métiers et des filières ouverts à ce mode de formation
  • diversifier les offres d'apprentissage en proposant, en nombre suffisant, des formations de niveaux IV et V
  • développer une véritable culture de l'alternance, en partenariat avec les établissements de formation par l'apprentissage et l'ensemble des acteurs de la formation, de la professionnalisation et de l'insertion professionnelle.
Pour accompagner les employeurs publics dans leurs démarches, la circulaire du 8 mai 2015 relative à la "Mise en oeuvre de l'apprentissage dans le secteur public non industriel et commercial" apporte les informations nécessaires concernant les règles de formalisation des contrats d'apprentissage et la gestion courante de la relation contractuelle.

Téléchargez la circulaire "Mise en oeuvre de l'apprentissage dans le secteur public non industriel et commercial".

Aides et liens utiles :
  • Se renseigner, poser des questions : le portail de l'alternance
  • Trouver la Direccte dont dépend le lieu d'exécution du contrat d'apprentissage : la Direccte
  • Dispositif d'aides visant à développer des contrats d'apprentissage aménagés pour les personnes en situation de handicap dans la fonction publique : FIPHFP
  • Les coordonnées des médecins agréés : ARS
 

 

ContactSylvie SIMONNET
Tél. 03 29 76 83 00
point-a@meuse.cci.fr